voir les photos dans le texte

Boston

Ville phare de la Nouvelle-Angleterre, Boston est avant tout la capitale historique des États-Unis. Le nom de Boston est lié à toutes les grandes causes libérales de l'histoire américaine : révolution, indépendance, abolition de l'esclavage, émancipation des femmes. Aujourd'hui capitale de l'État du Massachusetts (« Bay State » ou « Old Colony »), Boston constitue le centre économique et culturel de la Nouvelle Angleterre, ainsi qu'un pôle universitaire de premier plan avec 65 collèges et universités dont les plus célèbres sont Harvard et le Massachusetts Institute of Technology (MIT), toutes deux situées à Cambridge, de l'autre côté du pont qui enjambe la Charles River.

Nous sommes arrivés à Boston dans l'après-midi. L'arrivée en avion dans le port est très belle : elle permet d'admirer les petites maisons qui bordent la côte. Nous avons choisi un hôtel près du plus ancien parc de la ville « Boston Common » d'où part le Freedom Trail, parcours dans la ville qui raconte la conquête de l'Indépendance. Le parcours est balisé par une ligne rouge tracée au sol. Nous avons consacré presqu'une journée à cette promenade à travers l'histoire. Avant de commencer le circuit, nous nous promenons dans le Public Garden adjacent à Boston Common, oasis de verdure sur fond de gratte ciels autour d'une pièce d'eau où nagent les cygnes. A partir du Visitor Center, situé dans « Boston Common», le Freedom Trail commence par une grimpette jusqu'au Massachusetts State House repérable par son dôme doré. Le leader révolutionnaire Samuel Adams (un des pères fondateurs des Etats-Unis) en posa la première pierre en 1798.

Freedon trail
Public Garden
State house

 

Avant de redescendre vers Park Street Church, nous nous promenons dans Beacon Hill. Les maisons de ville de "Beacon Hill" ont été construites entre 1800 et 1850. Les trottoirs y sont en briques, éclairés par des réverbères et ombragés d'arbres feuillus. La deuxième étape est une église qui fut le cadre d'évènements majeurs vers l'indépendance comme par exemple le premier discours anti-esclavagiste. A côté se trouve « Granary Burying Ground ». Ce cimetière date de 1660 et la liste des noms sur les pierres tombales est le Who's Who de l'histoire américaine : Samuel Adams, Paul Revere, les parents de Benjamin Francklin, John Hancock, Peter Faneuil, Nathaniel Hawthorne Nous continuons étape par étape jusqu'au Old State House, que nous visitons. Construit en 1713, c'est depuis son balcon que la Déclaration de l'Indépendance fut lue pour la première fois aux Bostoniens et est relue ici tous les 4 juillet. En face un cercle de pierres marque le massacre de Boston de 1770, qui fut l'un des évènements décisifs de la révolution américaine. La visite nous raconte l'histoire http://www.bostonhistory.org/ Nous poursuivons vers Quincy Market, les anciennes halles de Boston datant de 1826. En face, Faneuil Hall, construit en 1742 par le riche marchand Peter Faneuil qui l'offrit à la ville, porte de le surnom de « Berceau de la liberté » à cause des meetings de protestations qui s'y sont tenues. Aujourd'hui, ces lieux regroupent des boutiques et des restaurants, dont le Hard Rock Café où nous déjeunons. Le circuit continue en longeant un îlot de maisons anciennes puis traverse le quartier italien avant d'arriver à la maison de Paul Revere, que nous visitons http://www.paulreverehouse.org/ . L'étape suivante est Old North Church où brûlèrent 2 lanternes le 18 avril 1775 pour prévenir de l'arrivée des britanniques. Nous poursuivons la montée vers un cimetière d'où nous avons une vue panoramique sur le port avent d'emprunter le pont métallique datant de 1899 « Charlestown bridge » pour traverser la Charles River. Nous arrivons dans un quartier paisible peuplé de petites maisons. Notre grimpette nous mène à Bunker Hill Monument, une obélisque de 67 m de haut, qui commémore la première bataille de la révolution. Nous redescendons ensuite vers la rivière où se trouve le USS Constitution, le premier chantier naval américain ainsi qu'un destroyer de la seconde guerre mondiale qui se visite. Pour revenir à Long Wharf, nous prenons le ferry qui nous permet de faire une croisière dans le port. Le bateau nous laisse à côté de l'Aquarium. Nous longeons le port puis nous traversons le quartier chinois avant de rejoindre notre hôtel. Belle balade !!

Granary burying ground Old state house Quincy market Quartier chinois

Nous avons également exploré d'autres quartiers de Boston comme Back Bay où de superbes maisons victoriennes bordent de longues et verdoyantes avenues (Commonwealth av, Marlborough street et Beacon street). Dans Newbury Street se trouvent les boutiques chics et les restaurants branchés. Non loin de là, Copley Square est une place très animée.J'ai été frappée par le nombre d'églises imposantes dans ce petit périmètre. Dans l'ensemble, les immeubles anciens ne sont pas très hauts et côtoient de ci de là une tour immense comme le Prudential Center qui était le plus haut bâtiment des Etats-Unis « continentaux » (Manhattan ne fait pas partie du continent ;-) avant la construction du Sears Building de Chicago.

Boston est une ville attachante, avec un downtown bien américain qui s'impose dans le panorama, mais aussi quelques vestiges de la ville coloniale garnis de réverbères à gaz. Par certains aspects, Boston rappelle parfois San Francisco. Ici règne une qualité de vie à l'européenne, dans les quartiers cossus des faubourgs résidentiels qui s'apparentent plus au Vieux Monde qu'au Nouveau. Nous ne sommes restés suffisamment à Boston pour en apprécier toute la richesse culturelle. C'est un excellent prétexte pour y revenir.

 

Salem

En quittant Boston dans la direction de Portland, nous sommes allés à Salem, un village colonial très bien conservé, resté célèbre en raison des procès pour sorcellerie qui s'y déroulèrent en 1692. Nous visitons le "Salem Witch Museum" où nous revivons ces tragiques évènements. http://www.salemwitchmuseum.com

A Salem aussi, des traces rouges sur le sol consuisent aux musées et invitent à une promenade dans le village où de nombreuses demeures restaurées du 18e siècle sont ouvertes au public, dont la «  maison aux sept pignons » avec ses escaliers dérobés et ses réduits secrets, qui a inspiré le livre de Nathaniel Hawthorne. http://www.7gables.org

Maison aux sept pignons

 

Les Bershires

09/08/08 : Avant de quitter Williamstown, nous allons visiter « the Clark » http://www.clarkart.edu/ qui expose une importante collection de peintures dont beaucoup d'impressionnistes. Nous voyons des tableaux inconnus de nous de Renoir, de Monet et de Pissarro. Il y a aussi des sculptures de Carpeaux, de Falguière, de Rodin, plusieurs Degas dont une danseuse de bronze en tutu de voile : magnifique ! Après cette parenthèse culturelle, nous continuons notre route vers le sud jusqu'à Pitsfield où nous visitons the Hancock Shaker Village http://www.hancockshakervillage.org , musée d'histoire vivante consacré aux Shaker (Société des croyants en la 2 ème apparition du Christ), qui réalisèrent là, de 1790 à 1980, une expérience de vie communautaire. Les bâtiments du 19ème siècle ont été restaurés pour relater leur mode de vie dont les principes reposaient sur le célibat et la confession des péchés. Nous déjeunons au village avant de reprendre la route pour Mystic où nous arrivons en fin d'après-midi après avoir traversé le Massachussets et le Connecticut « Constitution State » toujours au cur des forets.

 

Cape Cod

12/08/08 : Nous allons à Cape Cod dans le Massachusetts. Avant de quitter Newport, nous empruntons Océan drive où la côte est plus sauvage que le long de cliff walk avec également de belles maisons. A Cape Cod, nous nous arrêtons pour déjeuner à Sandwich où nous photographions un vieux moulin et une boîte à sel de 1630. Nous suivons la route panoramique 6A pour rejoindre Orléans où nous avons réservé un hôtel près d'un lac. Nous dînons d'un homard à la Newburg pour changer.

13/08/08 : Il fait chaud. Nous allons à la plage de Nauset Beach. Après la dune, il y a tellement de parasols que nous voyons à peine le sable. L'après midi, nous allons à Eastham nous suivons les chemins qui longent les marais et sillonnent la forêt. Au Salt Pond Visitor Center, nous découvrons le Cape Cod National Seashore Museum. http://www.nps.gov/caco/ Le soir, nous allons nous promener à Chatham, à l'extrémité du coude du cap. La rue principale est bordée de boutiques originales et élégantes.

14/08/08 : Après avoir exploré un magasin de surplus américain à Orléans, nous prenons la direction de Provincetown au bout de Cape Cod. C'est une ville d'artistes où flottent les drapeaux « homo » dans la rue commerçante. Bien que les rues soient animées, cette petite ville a su garder son authenticité avec son port et ses petites maisons. Une tour de granit de 77 m surplombe la ville pour commémorer l'arrivée des pèlerins en 1620. En revenant, nous nous arrêtons au Phare de Truro qui a été peint par Hopper : « le phare à deux éclats ».

Sandwich Nauset beach Provincetown Phare de Truro

Retour à Boston

15/08/08 : Nous quittons Cape Cod. Nous allons à Plymouth où nous ont accosté en 1620 les 102 pèlerins du Mayflower après 66 jours de mer et un arrêt à Provincetown. Nous visitons d'abord les villages reconstitués des indiens et des colons. Des comédiens tiennent les rôles des villageois du XVIIème siècle : fabriquent du pain, travaillent les champs, coupent du bois, http://www.plimoth.org/about/foreign/french.php Nous allons ensuite à Plymouth Rock où est amarré le Mayflower II qui a été bâti en 1955 et à mis 55 jours en 1957 pour venir d'Angleterre. Il n'est pas très grand. Les couchettes sont étroites. Les pèlerins devaient dormir à tour de rôle et n'avaient pas beaucoup de place pour s'asseoir. Le voyage a du se faire dans des conditions difficiles. Après, nous nous promenons le long de la côte avant d'aller à l'aéroport om notre avion doit décoller à 23h05.

Plymouth
Mayflower

 

Nous avons fait une cure de homard, goûté le clam chowder, le sirop d'érable, le fromage du Vermont mais pas encore le Boston cream pie : un bon prétexte pour revenir à Boston et retourner à Bar Harbor en longeant tranquillement la côte du Maine.

 

 

Retour page Nouvelle Angleterre

Retour page accueil site heduin.com